Rue Saint Sauveur

Dans le cadre d’un projet d’aménagement d’ensemble du cœur de ville et afin d’améliorer la qualité de vie de ses habitants, la ville engage une requalification d’une partie de la rue Saint Sauveur. Il s’agit de repenser cette rue en matière de circulation (voiries, trottoirs, stationnements, sécurisation de la circulation piétonne mais aussi d’aménager les espaces de façon durable (plantation, renouvellement de l’éclairage public). Après l’enfouissement des réseaux réalisé en 2014, un nouveau chantier en 2015 a permis la réfection des canalisations d’eau potable.
Un second temps consacré à l’assainissement est prévu en 2018, ainsi que la réfection complète de la voirie.

L'équipe municipale envisage à titre expérimental de mettre une partie de la rue Saint Sauveur en sens unique à partir du lundi 10 avril 2017 pendant un trimestre.
Cette periode "test" a pour objectif de comparer les flux du trafic routier en centre ville avant et après la mise en place du sens unique. Les résultats permettront de déterminer la nécessité d’un nouveau plan de circulation.



Grands projets


Le budget 2016, voté le 13 avril dernier, fait état d'important chantiers prévus sur la commune. Au nombre de 5 prioritaires, 3 sont proposés au titre de projets d'amélioration de la performance et de la transition énergétique éligibles à l'obtention de subventions de l'État.

Les 3 projets

La réfection de la toiture de la Mairie :
La toiture de la Mairie de Ballainvilliers n'est plus complètement étanche ce qui génère des fuites d'eau ainsi qu'une déperdition d'énergie. Un devis prévisionnel pour l'étanchéisation et l'isolation a été établi et s'élève à 39 000 € HT.

La réfection de la noue du Château :
La noue du Château est totalement poreuse ce qui engendre des fuites et des infiltrations dans les murs du Château. Cet état de fait détériore fortement une des salles du Château utilisée par des associations, générant également des déperditions de chaleur très importantes. Un devis prévisionnel pour l'étanchéisation et l'isolation a été établi et s'élève à 10 675 € HT.


La noue du Château



Huisserie Château

Les Travaux de rénovation des huisseries du Château :
L'ensemble des ouvrants du Château est à rénover. En effet, très anciens, ils ne sont absolument plus étanches au vent et à l'eau. Ces fuites occasionnent alors une consommation excessive en matière de chauffage et abîment les murs se situant au-dessous.

Ce projet de travaux d'investissement a pour but d'améliorer le confort de ses pièces aux utilisateurs et de réduire l'impact de ce bâtiment sur l'environnement, tout en permettant à terme de réaliser des économies en fonctionnement en diminuant la facture énergétique de ce site. Un devis prévisionnel de 150 450 € HT a été établi.

Il est prévu de procéder à la réalisation de ces travaux sur 5 années. Pour cette année 2016 il est envisagé de procéder au changement des fenêtres de la salle de danse Maurice Béjart. Compte tenu de la particularité et de la dimension des fenêtres il est envisagé une dépense de 40 000,00 € minimum pour l'année 2016. Il peut être attendu une dépense globale de 100 000,00 € minimum pour le reste du projet qui sera répartie sur les années 2017, 2018, 2019 et 2020.

D'autres travaux d'ici fin 2016

L'école des Marais :
La chaudière du groupe scolaire « Les Marais » et une partie des installations de plomberie directement liée à la chaudière doivent être changées. Cette chaudière, installée à la construction du groupe scolaire « Les Marais », il y a plus de trente ans est très énergivore et a manifesté des signes de défaillance au cours de l'hiver dernier. Son changement assurera une meilleure qualité de chauffage au sein du groupe scolaire et permettra également de réduire l'impact de ce bâtiment sur l'environnement. Le montant estimatif pour la chaudière et le réseau est de 60 000 € TTC. Une étude comparative sera lancée afin d'obtenir le meilleur rapport qualité prix.

Le réaménagement de la Mairie :
Des travaux de création de 2 salles de réunion et d'un bureau au RDC sont en projet. Un devis prévisionnel a été établi et s'élève à 17 000 € HT. Ces travaux ont fait l'objet de subventions du conseil départemental.

À NOTER...

Ces différentes rénovations s'inscrivent dans les objectifs de la politique de rénovation thermique correspondant à l'ensemble des travaux réalisés sur des bâtiments publics visant à diminuer leur consommation énergétique (Loi de transition énergétique du 17 août 2015). Afin de pouvoir réaliser ces travaux, ces 4 programmes font l'objet de demandes de subventions exceptionnelles auprès des services de l'État, de la Région Île-de-France et du conseil départemental.

Mis à jour le 04/11/2016